Blog

Quel est le prix d’une pompe à chaleur en logement individuel ?

Maxime
Maxime
28.5.2024
10 minutes
Vue de l'unité intérieur d'une pompe à chaleur Air-Air, avec une utilisatrice tenant une télécommande
Partager l’article
L'essentiel
  • Travaux d'installation compris, une pompe à chaleur coûte généralement entre 6 000€ et 20 000€, à quoi s'ajoute un coût d'entretien d'environ 200€ par an ;
  • Le prix va dépendre principalement du type de pompe à chaleur souhaité, de la puissance nécessaire pour chauffer correctement votre logement, et de la marque choisie ;
  • Des aides cumulées de MaPrimeRénov' et des Certificats d'Economies d'Energie (CEE) peuvent permettre de réduire le reste à charge jusqu'à 9 450€ pour l'installation d'une pompe à chaleur Air-Eau en remplacement d'une chaudière gaz ou fioul.

Pour avoir une estimation précise et instantanée du prix d’une pompe à chaleur pour votre logement, vous pouvez utiliser notre simulateur en ligne et obtenir un devis gratuit !

Comprendre le prix des pompes à chaleur

Rappel : à quoi sert une pompe à chaleur ?

La pompe à chaleur (ou PAC) est un système de chauffage très performant qui permet de réaliser des économies d'énergie significatives. Changer votre chaudière actuelle pour une pompe à chaleur est surement l'un des moyens les plus efficaces de réduire votre facture d'énergie, mais il est nécessaire de bien étudier les caractéristiques de votre logement pour garantir la pertinence de l'installation.

En effet, dans une maison mal isolée, installer une pompe à chaleur peut finalement s'avérer contre-productif. Il est donc primordial de faire appel à un professionnel RGE pour réaliser une étude thermique de votre logement avant toute installation.

{{widgetCTA03="/components/blog"}}

Comment est déterminé le prix d’une pompe à chaleur ?

Ensuite, pour sélectionner le bon modèle pour votre projet, le prix est un des éléments principaux à prendre en compte. Sur un devis, il se décompose en deux grandes parties : l'achat du matériel et le coût de l’installation. Il existe une très grande variété de modèles de pompe à chaleur, et s'y retrouver entre les acronymes et autres chiffres peut paraître compliqué.

De manière générale, le prix total va dépendre des éléments suivants :

  • Le type de la pompe à chaleur (air-eau, air-air, géothermique, etc) ;
  • La production ou non d'eau chaude sanitaire (ou ECS) ;
  • La température de chauffage requise (que ce soit la température de l'air intérieur ou la température de l'eau de chauffage des radiateurs) ;
  • La puissance de chauffage nécessaire (qui dépend elle-même de la surface de votre maison ou appartement, de la qualité de l’isolation et de la température extérieure) ;
  • La marque de la pompe à chaleur (Daikin, Atlantic, Mitsubishi, etc) ;
  • Les accessoires supplémentaires (thermostat, cache clim, etc) ;
  • Le modèle choisi (optimisation du bruit, meilleure apparence, etc) ;
  • La maintenance (différents types de contrat d'entretien existent).

Il est donc important de demander des devis détaillés pour bien visualiser tous ces éléments.

Les prix des différents types de pompe à chaleur

Les différents types de pompe à chaleur

Il est important de bien comprendre les différents types de pompe à chaleur pour déterminer lequel est pertinent pour votre logement. Les systèmes les plus utilisés sont les PAC Air-Air (qui ont l’avantage d’être réversibles) et les PAC Air-Eau, qui fonctionnent avec des radiateurs à eau ou des planchers chauffants. À noter que les PAC Air-Eau peuvent également servir pour la production d'eau chaude sanitaire.

Les PAC Eau-Eau, Sol-Eau ou Sol-Air (ou géothermiques) sont moins répandues car plus compliquées à installer. Elles présentent néanmoins d'autres avantages, comme fournir une température extérieure relativement constante. Pour déterminer quel type de pompe à chaleur est le plus pertinent pour vous, il convient d’en discuter directement avec un professionnel RGE.

Le coût total d’installation d’une pompe à chaleur, par type

Le tableau ci-dessous donne le coût moyen d'installation d'une pompe à chaleur, ainsi que le coût pour une maison d'une surface de 100m2 bien isolée et pour une maison d'une surface de 100m2 mal isolée.

Entre ces deux derniers cas, seule la puissance de chauffage nécessaire varie, et vous pouvez donc voir concrètement son impact sur le prix. Cela souligne l'importance d'isoler correctement son logement avant de penser à changer de système de chauffage.

Les prix ci-dessous prennent en compte l’installation par un professionnel.

Prix moyens observés pour l'installation d'une PAC

Les tarifs mentionnés peuvent paraître élevés mais de nombreuses aides dédiées aux pompes à chaleur existent et permettent de réduire significativement le reste à charge.

Le coût de la pose d'une pompe à chaleur

Le coût de la pose est bien inclus dans le tableau ci-dessus.

De quoi dépend le prix de la pose ?

Ce coût va dépendre de la complexité d'installation, des travaux requis et du temps nécessaire. Pour une PAC Air-Air ou Air-Eau, l’installation prend généralement entre 2 et 4 jours. Pour une pompe à chaleur géothermique, cela peut être plus long et nécessiter un forage. Le coût sera alors plus élevé.

L’installation de la pompe à chaleur peut également nécessiter des travaux supplémentaires (ajout ou dépose d’un ou plusieurs radiateur(s), travaux de finition esthétique). Cela induira alors mécaniquement des coûts supplémentaires.

Comprendre les écarts de prix entre installateurs

Ce prix peut aussi varier fortement d’un installateur à un autre. Faites attention aux fausses promesses et au travail fait trop rapidement : installer une pompe à chaleur est un travail technique et minutieux. Faire une installation en 1 jour, cela permet de réduire les coûts mais cela nécessite forcément de prendre certains raccourcis qui peuvent s’avérer néfastes à court et moyen terme.

Il est recommandé de faire réaliser plusieurs devis afin de comparer les prix mais aussi les garanties et les méthodes utilisées.

Importance et impact des radiateurs dans l’installation

Les émetteurs de chaleur sont aussi un élément important à prendre en compte. Pour obtenir la température de confort souhaitée, il faut que la puissance de vos radiateurs soient suffisante. Or pour les radiateurs à eau, la puissance fournie dépend de leur taille et de la température de l’eau qui y passe. Afin de consommer moins d’énergie, l’eau partant des PAC est généralement plus faible (55 à 65°C) que les vieilles chaudières à gaz ou au fioul (dites “à haute température”) qui peuvent parfois fournir de l’eau à 90°C.

Dans certains cas, installer une PAC peut donc réduire la puissance fournie par vos radiateurs comparé à votre chaudière à gaz ou au fioul actuelle. Seule une étude thermique précise de votre maison peut vous permettre d'être sûr d'avoir assez d'émetteurs pour vous chauffer correctement.

Le coût d'entretien d'une pompe à chaleur

Quel niveau d’entretien est nécessaire pour une pompe à chaleur ?

Comme les chaudière au gaz ou au fioul, les pompes à chaleur demandent un entretien rigoureux. En effet, la maintenance est un élément important pour obtenir un fonctionnement optimal et garantir la longévité de votre appareil. Un système bien entretenu a une durée de vie d'environ 17 ans.

Officiellement, la loi requiert une visite d'entretien tous les 2 ans. Certaines offres peuvent également proposer des visites tous les ans. Attention, contrat d'entretien ne veut pas nécessairement dire que le dépannage est inclus dedans. C'est un aspect à ne pas négliger, au risque de se retrouver sans chauffage ou sans eau chaude sanitaire en plein hiver...

Prix d’un contrat d’entretien

Un contrat de maintenance coûte généralement entre 100€ et 300€ par an. Ecair propose différents types de contrats, avec ou sans dépannage inclus, selon vos besoins et votre budget.

Le fait qu'une entreprise d'installation de pompe à chaleur propose des contrats de maintenance ou de dépannage est important. En effet, cela peut être bon indicateur du sérieux de l'installation : personne n'a envie de revenir plusieurs fois après un chantier car cela est coûteux. Un installateur qui effectue son propre dépannage préfèrera donc soigner le travail d’installation afin d’éviter les allers-retours liés au dépannage. Prendre la responsabilité des problèmes potentiels suite à l'installation est donc souvent bon signe.

Les économies réalisables grâce à une pompe à chaleur

Comment la PAC permet-elle de réaliser des économies ?

Investir dans une pompe à chaleur va générer des économies significatives. Comme pour tout projet de rénovation énergétique, il s'agit d'un investissement dont les bénéfices se font ressentir à moyen et long terme.

Pour bien comprendre comment, il est important de comprendre d'abord le fonctionnement de ces appareils : les pompes à chaleur sont alimentées par le réseau électrique et récupèrent également les calories “gratuites” présentent dans l’environnement extérieur (air, sol ou eau) pour chauffer votre logement.

Le COP, indicateur des performances des pompes à chaleur

Une pompe à chaleur est notamment caractérisée par son coefficient de performance, ou COP. Selon les modèles et la différence entre la température intérieure et la température extérieure, celui-ci se situe généralement entre 3 et 5. Il exprime le nombre de kWh d'énergie fournis pour 1 kWh d'électricité consommé.

Le COP évolue en fonction de la température : il diminue lorsque la température extérieure chute. En effet, lorsque la température extérieure est trop faible, il est plus difficile de récupérer des calories gratuites. Le nombre de kWh d’énergie fournis sera donc logiquement plus faible.

L’appoint électrique, aide à la performance gourmande en énergie

Pour palier à cela, les fabricants incluent souvent des appoints électriques dans les PAC Air-Eau : lorsque la température extérieure chute trop, l’eau l’appoint électrique se met en route et permet donc de toujours fournir de l’eau à la température demandée.

Attention néanmoins, car l’appoint électrique est moins efficace et va donc consommer davantage d’énergie. C’est pourquoi il faut correctement dimensionner la pompe à chaleur pour éviter d’avoir recours à l’appoint électrique trop souvent : il doit s’agir d’une aide ponctuelle et non pas être activé de manière régulière. Encore un fois, seule une étude thermique et un dimensionnement faits rigoureusement permettront de garantir que le PAC n’utilisera pas trop l’appoint électrique.

Le SCOP, indicateur plus pertinent pour calculer les économies d’énergie

En outre, puisque le COP peut varier significativement selon la température, on regarde plutôt le SCOP de l’appareil(ou coefficient de performance saisonnière). Il s’agit du COP moyen observé pour une saison entière de chauffe, et c’est donc un indicateur plus réaliste pour calculer ses économies d’énergie. Celui-ci est généralement compris entre 3 et 5.

Le SCOP des chaudières au gaz ou au fioul (qu’on appelle plutôt rendement pour ce type d’appareils) est proche de 1. Il est toujours égal à 1 pour les radiateurs électriques. On comprend donc qu'une pompe à chaleur produit 3 à 5 fois plus de chaleur qu'un système classique, pour la même quantité d'énergie consommée, d'où des économies considérables !

Économies réalisées par rapport aux différents types de chauffage

  • Par rapport au chauffage électrique, une pompe à chaleur consomme annuellement 3 à 4 fois moins, selon les performances de la PAC choisie (données par son SCOP). Donc si vous payez 100€ d'électricité par mois pour votre chauffage avec des radiateurs électriques, vous ne paierez en moyenne plus que 25€ à 33€ avec votre pompe à chaleur, sous réserve que celle-ci ait été correctement dimensionnée.
  • Par rapport au chauffage au gaz ou au fioul, cela va dépendre du prix du kWh de gaz ou fioul que vous payez. En partant des prix moyens observés au 1er décembre 2023, vous pouvez vous attendre à faire des économies proche de 50% sur votre facture d'énergie.

En combien de temps l’installation devient-elle rentable ?

Grâce aux aides disponibles, vous pouvez vous attendre à rentabiliser votre investissement en quelques années :

  • Au bout de 6 ans pour les modèles Air-Eau ou géothermiques (Sol-Eau et Sol-Air).
  • Au bout d'une dizaine d'années pour une PAC Air-Air (du fait du montant d'aides beaucoup plus faible pour ce type d'appareils)

Impacts bénéfiques pour l’environnement

Au-delà des aspects économiques, installer une pompe à chaleur est également bénéfique pour l'environnement. En effet, la pompe à chaleur fonctionne grâce à l'électricité, qui est relativement décarbonée en France, et en consomme peu. Vous produisez autant d'énergie et en consommez moins, c'est donc également bénéfique pour la planète ! Vous pouvez réduire votre empreinte carbone de plusieurs tonnes de CO2  par an juste en changeant votre chaudière actuelle pour une pompe à chaleur.

Pour la PAC Air-Air réversible, attention à ne pas sur-utiliser la fonction climatisation : cela peut augmenter votre consommation d'énergie.

Si vous souhaitez calculer les économies attendues sur votre propre facture et visualiser l'impact sur votre empreinte carbone, vous pouvez faire une simulation gratuite et instantanée et découvrir si cela vaut vraiment le coup pour vous.

Les aides disponibles pour l'installation d'une pompe à chaleur

Bien que les économies réalisables grâce à une pompe à chaleur soient élevées, le coût d'investissement peut paraître important. Rassurez-vous, de nombreuses aides existent pour installer une pompe à chaleur et permettent de réduire le reste à charge.

Afin d’accélérer la transition énergétique des bâtiments, le gouvernement a décidé de modifier profondément les mécanismes d’aides liés à la rénovation énergétique en 2024. Globalement, les montants d’aides sont plus élevés qu’en 2023, mais les conditions pour les obtenir sont plus exigeantes.

Les aides disponibles sont :

  • MaPrimeRénov’ Rénovation d’Ampleur, qui propose de loin les aides les plus élevées en échange d’un projet ambitieux (deux gestes d’isolation et un gain d’au moins deux lettres DPE). Il est désormais possible d’ajouter, de façon optionnelle, d’autres gestes de rénovation (isolation, chauffage, ventilation) qui seront également subventionnés au même taux, dans la limite d’un plafond pouvant aller jusqu’à 70 000 euros;
  • MaPrimeRénovMonogeste, qui offre des aides jusqu’à 5 000 € pour des projets simples et efficaces, permettant de réaliser rapidement des économies d’énergie significatives. Cette aide est cumulable avec le dispositif des Certificats d'Economie d'Energie (CEE).
  • Les Certificats d'Economie d'Energie (CEE), payés par les “pollueurs” et qui permettent d’obtenir jusqu’à 4 450 €, avec des conditions plus souples que sur MaPrimeRénov’ ;
  • La TVA à taux réduit (taux de TVA à 5,5 %, sauf pour la PAC Air-Air, quand l'achat est réalisé par un professionnel) ;
  • L’éco-PTZ, un prêt à taux zéro proposé par certaines banques ;
  • Les aides locales, gérées directement par les mairies ou les conseils départementaux/régionaux.

Ces aides et autres primes vont varier fortement d’un ménage à un autre. Afin de savoir à quel montant d’aide vous êtes éligible, vous pouvez utiliser notre simulateur en ligne, gratuit et instantané. Chez Ecair, ces primes sont directement déduites du devis : vous n'avez rien à avancer.

Aussi, pour maximiser le montant d'aide perçu, il peut être intéressant d'envisager des travaux de rénovation énergétique plus importants et ainsi améliorer l'isolation de votre maison : cela diminuera vos besoins en chauffage et donc le prix de la PAC, tout en obtenant des aides plus élevées. Le reste à charge sur votre devis sera donc bien plus faible.

{{widgetCTA04="/components/blog"}}

L’expertise d’Ecair dans votre projet d'installation de pompe à chaleur

Complexité d’un projet d’installation de pompe à chaleur

Comme vous l'avez compris, l'achat d'une pompe à chaleur n'est pas une mince affaire. Il faut choisir la bonne pompe à chaleur parmi tous les différents modèles possibles, naviguer entre les aides, choisir un contrat d'entretien... Et surtout, il est primordial de faire une étude thermique complète de votre logement pour sélectionner le modèle adéquat et configurer correctement votre appareil.

En outre, il peut être intéressant d'envisager une rénovation énergétique globale pour mieux isoler votre logement et diminuer ainsi la puissance de chauffage nécessaire - et donc le prix de la pompe à chaleur.

Comment Ecair vous aide à y voir plus clair

Chez Ecair, nous vous guidons dans votre projet du début à la fin, avec un conseiller dédié qui vous présentera les différentes options possibles. Des différents modèles de pompe à chaleur au gain énergétique attendu, on vous explique tout afin que vous soyez assuré d'une rentabilité optimale pour votre projet de rénovation énergétique ou de remplacement de chaudière.

Un projet Ecair est composé de 4 étapes :

  • Un appel téléphonique pour bien comprendre vos besoins et cadrer le projet ;
  • Une visite technique pour prendre les données nécessaires afin de prendre les données nécessaires au dimensionnement de la pompe à chaleur ;
  • Une étude thermique réalisée par nos ingénieurs thermiciens, qui aboutit à un devis ;
  • La réalisation des travaux selon vos disponibilités.

Tout gérer en interne pour vous garantir une qualité optimale

La particularité d'Ecair est de maîtriser toute la chaîne de valeur pour vous donner un contrôle totale et une visibilité permanente sur votre projet.

  • Nos conseillers vous présentent les différentes options (type de PAC, modèles, avec ou sans ECS, etc.) et optimisent le montant d'aide perçu ;
  • Notre bureau d'étude réalise une étude thermique complète et gratuite pour déterminer la puissance de chauffage nécessaire ;
  • Nos équipes montent les dossiers d'aides MaPrimeRénov' et CEE et les déduisent directement de votre devis, de sorte que vous n'ayez rien à avancer ;
  • Une fois le devis signé, les travaux sont réalisés selon vos disponibilités, par nos propres équipes ;
  • Enfin, l'entretien et la maintenance de votre appareil sont également assurés par nos équipes.

Chaque étape est donc réalisée en interne : cela vous garantit une visibilité et une maîtrise maximales sur votre projet. Du début à la fin, vous ne gardez qu'un seul interlocuteur. Et ça, ça change tout !

Vous pouvez prendre contact avec un de nos conseillers pour discuter de votre projet d'installation de pompe à chaleur et obtenir un devis gratuit. Nous mettons également à votre disposition un simulateur en ligne, permettant d’obtenir un pré-devis, incluant une estimation du prix de la pompe à chaleur pour votre projet, ainsi que le montant des subventions auquel vous êtes éligible.

{{widgetCTA01="/components/blog"}}

Questions fréquentes

No items found.