Blog

Chauffage au sol avec pompe à chaleur : avis, prix et avantages

Rony
Rony
4.6.2024
9 minutes
Chauffage au sol avec pompe à chaleur
Partager l’article
L'essentiel
  • Le chauffage au sol avec une pompe à chaleur fonctionne en extrayant l'énergie de l'air ou du sol pour chauffer de l'eau circulant sous le plancher, optimisant ainsi l'efficacité énergétique et le confort.

  • Opter pour un chauffage au sol avec pompe à chaleur offre une chaleur douce et uniforme, une efficacité énergétique supérieure, une polyvalence saisonnière et un impact environnemental réduit.

  • Les pompes à chaleur air-eau et sol-eau sont les deux options principales pour un chauffage au sol, chacune offrant des avantages spécifiques en termes de performance et de coût d'installation.

  • Le choix d'une pompe à chaleur adaptée pour un système de chauffage au sol doit être basé sur la puissance nécessaire et le coefficient de performance saisonnier (SCOP), pour assurer une efficacité maximale.

  • Diverses aides et subventions sont disponibles pour faciliter l'installation de pompes à chaleur avec chauffage au sol, rendant cette option plus accessible et économique.

Comment fonctionne le chauffage au sol avec une PAC ?

Intégrer une pompe à chaleur (PAC) à votre système de chauffage au sol peut transformer radicalement l'efficacité et le confort de votre foyer. Voici comment cette technologie fonctionne et pourquoi elle représente un choix judicieux pour de nombreux foyers.

Le chauffage au sol, avec son réseau caché de tuyaux sous le plancher, opère silencieusement pour distribuer une chaleur douce et uniforme à travers votre espace de vie. Ce système, déjà apprécié pour sa discrétion et sa capacité à offrir une chaleur homogène, s'avère compatible avec diverses sources de chaleur, notamment les pompes à chaleur (PAC). L'eau circulant dans ces tuyaux peut être chauffée de diverses manières, mais l'utilisation d'une PAC offre des avantages uniques.

Quand on parle de PAC, on fait référence à un système capable de puiser l'énergie extérieure (de l'air ou du sol) pour chauffer l'eau à une température optimale de 35°C avant de la faire circuler sous le plancher. Cette température, relativement basse comparée aux systèmes de chauffage traditionnels, est idéale pour les PAC, qui excellent dans ces conditions, rendant le système extrêmement efficace du point de vue énergétique.

L'une des fonctionnalités les plus attrayantes d'une PAC intégrée à un chauffage au sol est sa capacité à inverser le processus pendant les mois chauds, offrant ainsi une fraîcheur dans votre foyer. En faisant circuler de l'eau à environ 16°C, le système peut abaisser la température ambiante de votre intérieur, vous procurant un confort inégalé durant l'été, sans les inconvénients des climatiseurs traditionnels.

Opter pour une PAC dans le cadre d'un système de chauffage au sol représente une solution à la fois performante et polyvalente, capable de s'adapter aux besoins de chauffage en hiver et de rafraîchissement en été. Cette combinaison gagnante vous assure non seulement un confort optimal toute l'année, mais contribue également à une gestion plus efficace de l'énergie, s'alignant sur les objectifs de développement durable et de réduction de l'empreinte carbone.

Pourquoi choisir le chauffage au sol avec pompe à chaleur ?

L'adoption du chauffage au sol associé à une pompe à chaleur (PAC) s'avère être une décision judicieuse pour plusieurs raisons clés, alliant confort, efficacité énergétique, polyvalence et respect de l'environnement.

✅ Confort inégalé du chauffage au sol

Le chauffage au sol est synonyme de confort. La chaleur qu'il diffuse est douce et homogène, assurant une répartition uniforme dans toutes les pièces. Imaginez un sol qui réchauffe vos pieds en hiver, offrant une température constante et agréable sans les désagréments des points froids ou des zones surchauffées. Ce système est particulièrement adapté aux grandes surfaces, rendant chaque recoin de votre maison accueillant.

✅ Performance énergétique exceptionnelle

La pompe à chaleur, au cœur de ce système, brille par son efficacité énergétique. Fonctionnant avec de l'eau chauffée à basse température (environ 35°C), la PAC atteint son meilleur Coefficient de Performance (COP) dans ces conditions, surpassant largement les chaudières traditionnelles en termes d'efficacité. En utilisant les calories présentes dans l'air extérieur ou le sol, elle réduit considérablement la consommation d'énergie, permettant de diminuer votre facture de chauffage jusqu'à 60% comparativement aux systèmes fonctionnant au gaz ou au fioul.

✅ Polyvalence et adaptabilité

La polyvalence est un autre atout majeur de ce duo technologique. Grâce à la PAC réversible, vous pouvez bénéficier d'un rafraîchissement en été, transformant le plancher chauffant en un plancher rafraîchissant par la circulation d'eau à 16°C. Que vous optiez pour une PAC air-eau ou géothermique, le système s'adapte à vos besoins spécifiques et à votre budget, avec la possibilité d'installation aussi bien en rénovation qu'en construction neuve.

✅ Un choix éco-responsable

Opter pour un chauffage au sol avec PAC, c'est faire un pas vers un avenir plus vert. Cette solution favorise une réduction significative des émissions de gaz à effet de serre, contribuant ainsi à la lutte contre le changement climatique. Grâce à l'utilisation d'énergies renouvelables, ce système diminue la dépendance aux combustibles fossiles, incarnant un choix durable pour votre foyer et pour la planète.

Quel type de PAC pour un plancher chauffant ?

Lorsque vous envisagez d'intégrer une pompe à chaleur (PAC) à votre système de chauffage au sol, deux options principales se présentent à vous : la PAC air-eau et la PAC sol-eau. Chacune possède ses propres caractéristiques, avantages et contraintes, qu'il est essentiel de comprendre pour faire un choix éclairé.

Pompe à Chaleur Air-Eau

La PAC air-eau tire avantage de l'air extérieur, une source d'énergie renouvelable accessible à tous. Elle extrait les calories présentes dans cet air, même à basse température, pour chauffer l'eau qui circulera ensuite dans votre système de chauffage au sol. Sa popularité s'explique en partie par son installation relativement simple et économique, rendant ce système accessible à un large éventail de foyers.

Cependant, il est important de noter que son efficacité peut être moindre dans les régions soumises à des climats froids. Les jours particulièrement glaciaux, la PAC air-eau devra travailler plus dur pour extraire la chaleur de l'air extérieur, ce qui peut réduire son efficacité énergétique.

Pompe à Chaleur Sol-Eau

À l'autre extrémité du spectre, la PAC sol-eau exploite la température relativement constante du sol pour chauffer l'eau du système de chauffage au sol. Cette méthode de captage des calories offre une performance optimale et stable tout au long de l'année, indépendamment des fluctuations de température extérieure.

Cependant, cette efficacité a un prix. L'installation d'une PAC sol-eau est nettement plus complexe et onéreuse que celle d'une PAC air-eau, en raison de la nécessité de forer le sol pour installer le système de captage. Cette complexité rend les PAC sol-eau beaucoup moins courantes en pratique, bien qu'elles offrent une solution très efficace là où elles sont utilisées.

Critères de choix de la pompe à la chaleur

La sélection de la pompe à chaleur (PAC) appropriée pour un système de chauffage au sol est cruciale pour optimiser le confort thermique de votre maison tout en maximisant l'efficacité énergétique. Deux critères principaux doivent guider votre choix : la puissance adaptée à votre logement et le Coefficient de Performance Saisonnier (SCOP), en particulier à une température d'eau de 35°C.

Puissance Adaptée à Votre Logement

La puissance de la PAC doit être en adéquation parfaite avec les besoins thermiques de votre maison. Une PAC sous-dimensionnée luttera pour maintenir une température agréable lors des journées les plus froides, tandis qu'une unité surdimensionnée entraînera une consommation d'énergie inutile et des cycles de fonctionnement inefficaces. Afin de déterminer la puissance nécessaire, une étude de dimensionnement précise doit être réalisée. Cette évaluation prendra en compte divers facteurs tels que l'isolation de votre maison, la surface à chauffer, et les conditions climatiques locales. Un professionnel qualifié pourra effectuer cette analyse et vous recommander la PAC la mieux adaptée à vos besoins.

Coefficient de Performance Saisonnier (SCOP)

Le SCOP est une mesure de l'efficacité énergétique d'une PAC sur une saison de chauffage complète, prenant en compte les variations de température et les conditions d'utilisation réelles. Pour un système de chauffage au sol, où l'eau est chauffée à environ 35°C, il est essentiel de choisir une PAC dont le SCOP à cette température est élevé. Un SCOP élevé à 35°C signifie que la PAC fonctionnera de manière optimale dans les conditions requises par votre plancher chauffant, assurant ainsi une efficacité énergétique maximale et des coûts de fonctionnement réduits.

Chauffage au sol pompe à chaleur : le processus d'installation

L'installation d'une pompe à chaleur (PAC) pour un système de chauffage au sol est un projet significatif qui nécessite une planification et une exécution méticuleuses. Voici un aperçu des étapes clés pour mener à bien ce processus :

1️) Étude de Dimensionnement

Avant toute chose, une étude de dimensionnement précise est indispensable. Cette étape permet de déterminer la puissance nécessaire de la PAC en fonction de la taille de votre maison, de son isolation, et des besoins spécifiques en chauffage. Un professionnel qualifié devrait passer au moins une heure sur place pour évaluer ces critères.

{{widgetCTA03="/components/blog"}}

2️) Réalisation de Devis

Une fois l'étude de dimensionnement complétée, il est temps de recueillir des devis. Il est conseillé de solliciter plusieurs professionnels pour comparer les offres. Chaque devis devrait inclure une ventilation détaillée des coûts, y compris l'installation de l'unité intérieure, l'unité extérieure, et tous les raccordements nécessaires.

3️) Sélection d'un Artisan Certifié RGE

Il est crucial de sélectionner un artisan certifié Reconnu Garant de l'Environnement (RGE) pour garantir la qualité de l'installation et l'éligibilité aux aides et subventions gouvernementales. Assurez-vous que l'artisan choisi ait de l'expérience avec les installations de PAC et qu'il soit capable de réaliser une installation adaptée à vos besoins, notamment si votre maison dispose à la fois de radiateurs et d'un plancher chauffant.

4️) Réalisation du Chantier

Le processus d'installation commence par la dépose de l'ancienne chaudière, si nécessaire, suivie par l'installation de l'unité intérieure de la PAC et son raccordement au réseau de chauffage. L'unité extérieure est ensuite installée et raccordée à l'unité intérieure. Enfin, le système est connecté au réseau électrique de la maison.

5) Aides et Subventions

Il est important de se renseigner sur les aides et subventions disponibles pour l'installation d'une PAC, telles que MaPrimeRénov', les Certificats d'Économies d'Énergie (CEE), et le taux de TVA réduit. Privilégiez un artisan qui peut déduire ces aides directement du devis. Si les aides ne sont pas déduites, assurez-vous de la validation de votre dossier avant le début des travaux.

Quelles sont les aides pour installer une PAC avec un plancher chauffant ?

L'installation d'une pompe à chaleur (PAC) avec un système de chauffage au sol est non seulement une démarche écologique mais aussi économique grâce aux diverses aides et subventions disponibles. Ces dispositifs financiers ont été mis en place pour encourager les ménages à opter pour des solutions de chauffage plus durables et économes en énergie.

MaPrimeRénov'

MaPrimeRénov' est un dispositif clé dans le paysage des aides à la rénovation énergétique. Elle se décline en plusieurs offres, adaptées aux différents besoins et projets de rénovation :

Parcours Accompagné Rénovation d'Ampleur : cette formule peut couvrir jusqu'à 90% des coûts du projet pour les ménages aux revenus les plus modestes. Elle est conçue pour les rénovations complètes ou les projets ambitieux visant une amélioration significative de la performance énergétique du logement.

MPR Monogeste :  cette aide peut aller jusqu'à 5 000 € et cible des travaux spécifiques, comme l'installation d'une PAC. Elle est accessible à tous les ménages, à l'exception des catégories de revenus les plus élevées.

Certificats d'Économies d'Énergie (CEE)

Les CEE sont un dispositif incitatif qui engage les fournisseurs d'énergie à promouvoir l'efficacité énergétique auprès de leurs clients. Pour l'installation d'une PAC, vous pouvez bénéficier d'une aide financière variant généralement entre 2 500 et 4 000 €, accessible à tous, sans condition de revenus.

Taux de TVA Réduit

L'installation d'une PAC bénéficie également d'un taux de TVA réduit à 5,5%, une mesure incitative supplémentaire pour les travaux de rénovation énergétique. Ce taux s'applique à la main-d'œuvre et aux matériaux, rendant le projet plus abordable.

{{widgetCTA04="/components/blog"}}

Conclusion

En intégrant une pompe à chaleur (PAC) à un système de chauffage au sol, vous bénéficiez d'une solution de chauffage efficace, confortable et respectueuse de l'environnement. Cette combinaison offre une multitude d'avantages, dont une distribution homogène de la chaleur, une efficacité énergétique accrue, et une réduction significative de l'empreinte carbone de votre foyer.

Questions fréquentes

Quels sont les inconvénients du chauffage par le sol ?

Bien que très avantageux, le chauffage au sol peut présenter quelques inconvénients tels que le coût initial d'installation élevé, la limitation pour certains revêtements de sol, et une inertie plus importante que celle des radiateurs traditionnels.

Quelle est la durée de vie d'un plancher chauffant ?

Un système de chauffage au sol bien installé peut durer plusieurs décennies, souvent plus de 30 ans, avec un entretien minimal, ce qui en fait un investissement durable pour votre maison.

Est-ce que le chauffage au sol consomme beaucoup ?

Grâce à la basse température de fonctionnement et à l'efficacité des PAC, le chauffage au sol est généralement plus économique que les systèmes de chauffage traditionnels, surtout lorsqu'il est correctement isolé et dimensionné.

Quel est le chauffage au sol le plus économique ?

Les systèmes de chauffage au sol associés à une PAC sont parmi les plus économiques, en particulier ceux utilisant des PAC air-eau ou sol-eau en raison de leur haut coefficient de performance et de leur capacité à utiliser des énergies renouvelables.