Blog

Tout savoir sur l’isolation des combles perdus de votre maison

Rony
Rony
4.6.2024
13 minutes
Isolation des combles perdus
Partager l’article
L'essentiel
  • L'isolation des combles perdus consiste à appliquer une couche isolante au plancher des combles pour améliorer l'efficacité énergétique et le confort thermique de la maison.

  • Isoler le toit ou les combles est essentiel pour maintenir une température confortable, réaliser des économies d'énergie, valoriser son bien immobilier, et réduire l'impact environnemental.

  • Découvrez les méthodes d'isolation des combles perdus, notamment par soufflage de mousse ou pose de rouleaux de laine, chacune adaptée à différents accès et besoins des combles.

  • Profitez des différentes aides financières disponibles, telles que MaPrimeRénov' ou les CEE, pour réduire les coûts de vos travaux d'isolation.

Introduction

Lorsqu'il s'agit d'améliorer l'efficacité énergétique d'une maison, l'isolation du toit est cruciale car une part importante des déperditions thermiques, souvent estimée jusqu'à 30%, s'effectue à ce niveau. Ces pertes de chaleur non seulement alourdissent vos factures d'énergie mais affectent également votre confort thermique, notamment durant les mois d'hiver les plus rigoureux.

Il existe diverses méthodes pour isoler la toiture, chacune adaptée à des configurations spécifiques de l'habitat. Le sarking, par exemple, est une technique où l'isolation se fait par l'extérieur en ajoutant une couche isolante directement sous le revêtement du toit. Cette méthode est souvent choisie pour ses performances thermiques améliorées et sa capacité à ne pas réduire l'espace habitable.

Une autre approche consiste à isoler les rampants de combles, c'est-à-dire les surfaces inclinées du toit. Cette technique est idéale pour les combles aménagés, car elle permet de combiner isolation thermique et finition intérieure sans compromettre l'espace de vie.

Cependant, pour les combles perdus, l'isolation du plancher de comble s'avère être la solution la plus simple et la plus économique. En isolant le plancher des combles, on crée une barrière efficace qui empêche une sortie de la chaleur vers le haut et maintient ainsi les pièces sous-jacentes plus chaudes en hiver et plus fraîches en été. Cette méthode est particulièrement recommandée si vous souhaitez maximiser votre retour sur investissement tout en améliorant significativement le confort thermique de votre domicile.

Qu'est-ce que l'isolation des combles perdus ?

L'isolation des combles perdus est une technique spécifiquement conçue pour optimiser la performance énergétique des maisons dont les combles ne sont ni utilisés ni habitables. Cette méthode consiste à isoler le plancher des combles, c'est-à-dire la surface qui sépare les combles du reste de l'habitation. En procédant ainsi, on crée une barrière isolante efficace qui retient la chaleur dans les parties habitées de la maison durant l'hiver et maintient la fraîcheur pendant l'été.

Il est important de noter que suite à l'isolation des combles perdus, ces derniers deviennent non aménageables. En effet, le plancher est souvent couvert d'isolant, comme de la laine soufflée ou des panneaux rigides, rendant l'espace inhabitable. Cette transformation est un compromis nécessaire pour bénéficier d'une isolation performante et d'économies d'énergie substantielles.

Pourquoi isoler ses combles perdus ou son toit ? 

Améliorer le confort thermique

L'isolation des combles ou du toit joue un rôle déterminant dans le maintien d'une température intérieure confortable tout au long de l'année. En hiver, jusqu'à 30% de la chaleur d'une maison peut s'échapper par les combles et le toit si ceux-ci ne sont pas isolés. En appliquant une couche isolante efficace, vous conservez la chaleur à l'intérieur, réduisant ainsi votre consommation d'énergie et, par conséquent, vos factures de chauffage. En été, cette même isolation empêche l'accumulation excessive de chaleur, garantissant une température intérieure plus fraîche et plus agréable.

Réaliser des économies d'énergie

Opter pour l'isolation des combles perdus constitue un investissement rentable à long terme. Selon des études menées par l'ADEME, une bonne isolation des combles peut réduire la consommation d'énergie pour le chauffage de 20 à 30%. Ces économies substantielles se traduisent par des réductions significatives de vos dépenses énergétiques annuelles, rendant cette amélioration particulièrement attrayante pour tout propriétaire soucieux de ses finances.

Valoriser son bien immobilier

Une maison bien isolée offre non seulement un meilleur confort mais devient également un bien plus attractif sur le marché immobilier. L'isolation efficace des combles ou du toit est souvent mise en avant comme un argument de vente majeur, car elle permet de réduire les coûts énergétiques futurs pour les potentiels acheteurs. Cela peut ainsi faciliter la vente de la propriété et potentiellement en augmenter le prix de vente.

Réduire son impact environnemental

Isoler les combles ou le toit de votre maison contribue également à la réduction des émissions de gaz à effet de serre. En diminuant la quantité d'énergie nécessaire pour chauffer ou refroidir votre domicile, vous réduisez votre empreinte carbone et participez activement à la lutte contre le changement climatique. Cette démarche s'inscrit dans une perspective de développement durable et de respect de l'environnement, alignant les bénéfices individuels avec les objectifs globaux de préservation de notre planète.

Les techniques d’isolation des combles perdus

Lorsqu'il s'agit d'isoler les combles perdus, deux techniques principales sont couramment utilisées : le soufflage de mousse isolante et la pose de rouleaux de laine. Chacune présente des avantages et des inconvénients spécifiques, influencés notamment par la difficulté d'accès aux combles.

Soufflage de mousse isolante

Le soufflage est une technique rapide et efficace, particulièrement adaptée aux combles difficiles d'accès. Elle consiste à projeter un isolant, souvent sous forme de fibres minérales ou de cellulose, directement sur le plancher des combles à l'aide d'un tuyau. Cette méthode est très prisée car elle permet de couvrir uniformément l'ensemble de la surface, y compris les recoins difficilement accessibles, assurant ainsi une isolation continue sans ponts thermiques.

Avantages :

✅ Rapidité de mise en œuvre et couverture homogène des surfaces.

✅ Accessibilité en termes de coût comparé à d'autres méthodes d'isolation.

✅ Adaptabilité à l'absence de trappe d'accès, car on peut créer un passage temporaire par le toit.

Inconvénients :

❌ Solution qui nécessite un équipement spécialisé et l'intervention d'un professionnel.

❌ Solution moins adaptée si vous envisagez ultérieurement d'aménager vos combles.

Pose de rouleaux de laine

La pose de rouleaux ou de panneaux de laine, tels que la laine de verre ou la laine de roche, est une autre technique d'isolation. Cette méthode implique la découpe et le positionnement manuels des matériaux isolants sur le plancher des combles.

Avantages :

✅ Fournit une finition plus propre et esthétique, bien que cela ne soit pas essentiel pour les combles perdus.

✅ Permet un meilleur contrôle de l'épaisseur de l'isolant et donc de la performance thermique.

Inconvénients :

❌ Complexité de mise en œuvre, nécessitant souvent deux personnes pour un placement précis des rouleaux.

❌ Nécessité d'accéder aux combles par une trappe suffisamment large nécessaire pour introduire les matériaux.

❌ Besoin d'un temps d'installation plus long que le soufflage.

Le choix entre ces techniques dépendra largement de la configuration de vos combles et de vos objectifs spécifiques en matière d'isolation. La présence ou l'absence d'une trappe d'accès jouera un rôle crucial dans cette décision. Pour ceux qui disposent d'un accès limité, le soufflage peut s'avérer être la solution la plus pratique, tandis que la pose de rouleaux pourrait être préférable pour ceux qui ont un accès plus facile et recherchent une installation plus contrôlée.

Les 3 types d’isolation des combles ou du toit

Isoler son toit ou ses combles est essentiel pour améliorer le confort thermique de sa maison et réaliser des économies d'énergie. Il existe trois principales méthodes d'isolation qui s'adaptent à différentes configurations de combles et de toitures.

Sarking ou isolation du toit par l’extérieur

Le sarking est une méthode d'isolation par l'extérieur qui consiste à retirer le revêtement existant du toit, à installer une couche d'isolant sur la structure, puis à poser à nouveau le revêtement. Cette technique est particulièrement efficace pour les toitures qui ne peuvent pas être facilement isolées de l'intérieur et pour celles qui nécessitent une rénovation de la couverture.

Avantages :

✅ Cette méthode ne modifie pas l'espace intérieur des combles, permettant de conserver la hauteur sous plafond.

✅ Cette méthode améliore significativement la performance thermique et l'étanchéité du toit.

Inconvénients :

❌ Coût très élevé en raison de la complexité de sa mise en œuvre et des matériaux utilisés.

❌ Nécessite une intervention professionnelle et peut impliquer des travaux importants.

Isolation des rampants de combles

L'isolation des rampants de combles s'effectue par l'intérieur et consiste à poser une couche d'isolant sur les murs inclinés sous le toit. Cette technique est idéale pour les combles aménagés, car elle permet de conserver un espace de vie agréable tout en améliorant l'isolation thermique.

Avantages :

✅ Méthode qui permet d'obtenir une bonne isolation thermique tout en conservant l'esthétique des espaces sous toiture.

✅ Méthode qui est adaptée aux combles aménagés ou à aménager.

Inconvénients :

❌ Coût relativement élevé, surtout si l'espace sous toit est déjà aménagé, car il peut nécessiter des ajustements.

❌ Réduction possible de l'espace habitable en raison de l'épaisseur de l'isolant.

Isolation des combles perdus

L'isolation des combles perdus consiste à isoler le plancher des combles, créant ainsi une barrière thermique entre l'espace non habitable et les étages inférieurs de la maison. Cette méthode est particulièrement recommandée lorsque les combles ne sont pas destinés à être habités.

Avantages :

✅ Coût économique par rapport aux autres types d'isolation.

✅ Installation relativement simple, surtout si elle est réalisée par soufflage.

✅ Amélioration considérable de l'efficacité énergétique sans impacter l'espace de vie.

Inconvénients :

❌ Les combles restent limités à un usage de stockage léger, sans autre possibilité d'utilisation.

❌ L'isolation des combles perdus ne convient pas si l'on envisage d'aménager les combles à l'avenir.

Chaque type d'isolation a ses propres spécificités et doit être choisi en fonction de l'usage prévu des combles, de la configuration du toit et du budget disponible.

La liste des isolants thermiques pour l’isolation des combles perdus

Lorsque vous envisagez d'isoler vos combles perdus, le choix de l'isolant est crucial. Chaque matériau offre des avantages spécifiques qui peuvent influencer tant la performance énergétique de votre maison que votre budget. Voici une sélection des isolants les plus couramment utilisés pour l'isolation des combles perdus, accompagnée de leurs caractéristiques principales.

Laine de verre

La laine de verre est l'un des isolants les plus populaires en raison de son excellent rapport qualité-prix. Elle est disponible en rouleaux ou en vrac, ce qui la rend adaptable à diverses techniques d'isolation, notamment par soufflage ou en pose manuelle.

Avantages :

✅ La laine de verre est relativement peu coûteuse, la rendant accessible à un large éventail de budgets.

✅ La laine de verre offre de bonnes performances thermiques et acoustiques.

✅ La laine de verre est facile à installer.

Inconvénients :

❌ C'est un matériau qui peut irriter la peau et les voies respiratoires lors de la manipulation, nécessitant des précautions lors de l'installation.

❌ C'est un matériau sensible à l'humidité, bien que les versions hydrophobes modernes offrent une meilleure résistance.

Laine de roche

La laine de roche, similaire à la laine de verre en termes de texture et d'application, offre une résistance supérieure au feu et à l'humidité. Elle est également reconnue pour sa durabilité et ses propriétés d'isolation thermique.

Avantages :

✅ Elle est plus résistante à l'humidité et au feu que la laine de verre, ce qui en fait une option plus sûre dans certaines conditions.

✅ Elle possède une excellente isolation acoustique.

✅ Elle peut contribuer à la sécurité incendie de votre domicile.

Inconvénients :

❌ Coût légèrement plus élevé que celui de la laine de verre.

❌ Risque d'irritation de la peau lors de l'installation à l'instar de la laine de verre.

Ouate de cellulose

La ouate de cellulose est fabriquée à partir de papier recyclé traité pour être résistant au feu et aux nuisibles. C'est une option écologique privilégiée par ceux qui cherchent à réduire l'impact environnemental de leur isolation.

Avantages :

✅ Solution écologique, fabriquée à partir de matériaux recyclés.

✅ Solution qui offre de bonnes performances d'isolation thermique et acoustique.

✅ Solution qui contribue à la régulation de l'humidité dans les espaces isolés.

Inconvénients :

❌ Elle est généralement moins performante que les laines minérales en termes de résistance thermique par épaisseur.

❌ Elle est potentiellement plus coûteuse que la laine de verre, en fonction des fournisseurs.

Nos conseils pour choisir la meilleure solution d’isolation des combles perdus

Déterminer vos besoins

Avant de choisir une méthode et un matériau d'isolation pour vos combles perdus, il est crucial de définir clairement vos besoins pour assurer l'efficacité de votre projet. Voici quelques éléments à considérer :

1️) Type de combles : regardez quel est le type de vos combles. Vos combles sont-ils accessibles via une trappe ou nécessitent-ils des travaux spécifiques pour l'accès ?

2️) Surface à isoler : mesurez précisément la surface des combles pour estimer la quantité de matériel nécessaire.

3️) Budget : déterminez votre budget disponible pour l'isolation, ce qui influencera le type de matériaux que vous pouvez vous permettre.

4️) Performance énergétique souhaitée : évaluez le niveau d'isolation désiré, en fonction du climat de votre région et de vos objectifs en termes d'économie d'énergie.

Choisir un isolant

Le choix de l'isolant est déterminant pour la performance de votre isolation. Prenez en compte les aspects suivants :

  • Performance thermique de l'isolant (exprimée en lambda, λ) : mesurez la performance de l'isolant à l'aide du symbole λ. Plus le λ est bas, meilleure est la capacité d'isolation.
  • Épaisseur de l'isolant : Optez pour une plus grande épaisseur pour atteindre une haute performance d'isolation, surtout dans les régions froides.
  • Résistance à l'humidité : Regardez sa résistance à l'humidité. C'est essentiel pour les combles non ventilés afin de prévenir les problèmes de condensation et de moisissure.
  • Résistance au feu : Observez sa résistance au feu, il s'agit d'un critère important pour assurer la sécurité de votre habitation.
  • Impact environnemental : choisissez entre des isolants traditionnels ou des options plus écologiques, comme les matériaux biosourcés.

Les différents types d'isolants

  • Laine de verre : solution économique et performante, disponible en rouleaux ou en vrac.
  • Laine de roche : solution qui offre une meilleure résistance à l'humidité et au feu.
  • Ouate de cellulose : solution écologique faite de matériaux recyclés, bien que légèrement moins performante que les laines minérales.

Nos conseils pour choisir la bonne technique d’isolation de ses combles perdus

  • Pour les combles perdus non accessibles, l'isolation par soufflage est généralement la plus adaptée et économique. Elle permet une installation rapide même sans accès direct.
  • Pour les combles perdus accessibles, la pose de rouleaux est une option envisageable si l'ouverture est suffisamment grande pour passer les matériaux.
  • Si vous envisagez d'aménager vos combles, l'isolation des rampants peut être préférable.

Les aides financières de l’état pour l’isolation des combles perdus

L'isolation des combles perdus peut bénéficier de plusieurs aides financières proposées par l'État, destinées à encourager les travaux de rénovation énergétique et à rendre ces investissements plus accessibles aux propriétaires. Voici un aperçu des principales aides disponibles et des conditions pour en bénéficier.

MaPrimeRénov'

MaPrimeRénov' est une aide financière proposée par l'État pour soutenir les travaux de rénovation énergétique des résidences principales. Cette aide est accessible à tous les propriétaires, quel que soit leur revenu, ainsi qu'aux copropriétés pour les travaux dans les parties communes. Pour l'isolation des combles perdus, MaPrimeRénov' peut couvrir jusqu'à 90% du coût des travaux dans le cadre d'un parcours accompagné de rénovation d'ampleur.

Les conditions d'éligibilité : 

  • Être propriétaire de sa résidence principale.
  • Au moins un second geste d’isolation doit être réalisé (isolation des murs, remplacement des fenêtres ou isolation des planchers bas) et les travaux réalisés doivent conduire à un gain de deux lettres DPE
  • La maison doit avoir plus de deux ans.
  • Les travaux doivent être réalisés par des entreprises certifiées RGE (Reconnu Garant de l'Environnement).

CEE (Certificats d'Économies d'Énergie)

Les CEE, ou Certificats d'Économies d'Énergie, sont une obligation de réalisation d'économies d'énergie imposée par les pouvoirs publics aux vendeurs d'énergie. En pratique, cela signifie que ces entreprises proposent des aides financières aux particuliers pour réaliser des travaux d'économie d'énergie, y compris l'isolation des combles perdus.

Les conditions d'éligibilité :

  • Les travaux doivent être effectués par un professionnel certifié RGE.
  • L'éligibilité peut varier selon les fournisseurs d'énergie et les régions.

TVA réduite à 5,5%

La TVA à taux réduit est une mesure fiscale permettant de bénéficier d'une TVA à 5,5% au lieu de 20% sur les travaux d'amélioration de la qualité énergétique des logements de plus de deux ans.

Les conditions d'éligibilité :

  • Les travaux doivent être réalisés dans des logements achevés depuis plus de deux ans.
  • Les travaux doivent être effectués par un professionnel.

Éco-prêt à taux zéro

L'Éco-prêt à taux zéro est un prêt qui permet de financer des travaux de rénovation énergétique sans intérêt. Ce prêt est disponible pour un ensemble de travaux, y compris l'isolation des combles perdus, avec un montant pouvant aller jusqu'à 30 000 euros.

Les conditions d'éligibilité : 

  • Être propriétaire d'une résidence principale construite avant 1990.
  • Les travaux doivent être réalisés par un artisan ou une entreprise RGE.

{{widgetCTA04="/components/blog"}}

Conclusion

Au terme de notre exploration détaillée de l'isolation des combles perdus, il est clair que cette mesure est essentielle non seulement pour améliorer le confort thermique de votre domicile, mais aussi pour réaliser des économies significatives sur vos factures énergétiques. En choisissant la bonne technique et le matériel adapté à vos besoins, vous pouvez également augmenter la valeur de votre propriété et contribuer positivement à l'environnement en réduisant votre empreinte carbone.

Pour ceux qui envisagent d'entreprendre de tels travaux, il est vivement conseillé de profiter des aides financières disponibles comme MaPrimeRénov', les CEE, la TVA réduite, et l'Éco-prêt à taux zéro, qui peuvent alléger considérablement le coût initial de ces améliorations.

Ne laissez pas l'opportunité de rendre votre maison plus économe et confortable vous échapper. Faites une simulation ECAIR dès aujourd'hui pour obtenir un devis gratuit et découvrez combien vous pourriez économiser avec l'isolation de vos combles perdus.

Questions fréquentes

Quand faire une isolation de combles perdus ?

L’isolation des combles perdus est idéale uniquement lorsqu'on ne prévoit pas d'aménager ces combles à court ou moyen terme. Si c’est le cas, il est préférable d’opter pour une isolation des rampants.

Rongeurs dans mes combles perdus, conseils ? Quel est le meilleur isolant contre les rongeurs ?

Pour éviter l'infestation de rongeurs dans vos combles, optez pour des isolants comme la laine de roche ou le verre cellulaire, ou encore la ouate de cellulose. Assurez-vous également que tous les accès aux combles soient bien scellés.

Combien de temps durent les travaux d’isolation des combles perdus ?

La durée des travaux dépend de la technique utilisée et de la taille des combles. Généralement, l'isolation par soufflage peut être complétée en moins d'une journée, tandis que l'installation de rouleaux ou de panneaux peut prendre plusieurs jours, surtout si l'accès est difficile.